Art

Nowhere

Previous
Next

Les Flowers of Change de Pierre Estève ont grandi dans le désert de Saragosse en Espagne durant le Festival du Nowhere. Dans un mini Colorado, soleil au zenith, ce champs de fleurs oscillant au rythme d’une douce brise, a poussé dans un sol craquelé par la sécheresse et où leurs pétales multicolores s’y reflètent. A la nuit tombée, telles des lucioles elles s’illuminent et donnent l’impression d’être suspendues dans les airs.
Une installation sonore et lumineuse dans un espace vide qui n’attend que d’être rempli par l’imagination et régi par les principes de l’expression de soi, de l’autonomie et de ne laisser aucune trace.